Bilan gendarmerie | Ville de Teyran - Site officiel

Bilan gendarmerie


Bilan 2015

Pour 2015, les chiffres fournis par la gendarmerie concernant Teyran sont bons. Sur l’ensemble des faits répertoriés, les statistiques montrent une légère baisse de la délinquance surtout quand on sait que les chiffres 2014 étaient déjà excellents.
Seules les atteintes aux biens (cambriolages, roulottages, dégradations…) connaissent une légère augmentation avec deux cas de plus d’une année sur l’autre.
Les élus, et plus particulièrement la commission sécurité, félicitent la police municipale pour son excellent travail tout au long de l’année.



Bilan 2014

Nous étions le 22 janvier à la gendarmerie de Clapiers pour recevoir 
les chiffres de la délinquance en 2014. Les militaires de la brigade nous demandent une certaine réserve quant à la publication de ces chiffres, c'est pourquoi nous ne citerons pas de noms de villages ni n'indiquerons les valeurs précises. Cependant nous pouvons en faire le bilan pour notre commune.
Sur la strate des villages compris entre 3 500 et 5 500 habitants, Teyran est la commune qui a les statistiques les meilleures dans les quatre domaines majeurs que sont :
  •  les vols (5,7 % du total de la strate )
  •  les cambriolages (6,5 % du total de la strate)
  •  les atteintes aux biens (6,25 % du total de la strate)
  •  la délinquance de proximité (7,27 % du total de la strate)
Sur le village, les vols ont diminué de 25%, les cambriolages de 55%, les atteintes aux biens de 14 % par rapport à 2013. Mais
la délinquance de proximité est en hausse de 17 % à cause des dégradations (+ 60 %).
Je tiens, à cette occasion, à remercier les policiers municipaux qui font un travail de terrain exemplaire, les voisins vigilants qui
remplissent parfaitement leur rôle de citoyen et la gendarmerie de Clapiers avec laquelle la collaboration est au beau fixe.
Seule ombre au tableau : les dégradations sont à la hausse. Pour enrayer ce phénomène, deux mesures vont être prises cette année :
  •  l'installation de caméras supplémentaires dans certains lieux stratégiques
  •  des rondes de nuit par les policiers municipaux en semaine et le week-end en complément de la gendarmerie