Sécurité et vivre ensemble | Ville de Teyran - Site officiel
Accueil > Infos commissions > Sécurité et vivre ensemble

Sécurité et vivre ensemble

d

 

Éric JAEGER
Adjoint à la sécurité et au vivre ensemble

 

 
 
Membres :
Patrick ROCHER, Guy GLEIZES, Oscar JIMENEZ, Cécile DOUADY, Béatrice MONTEL..
 

10/2020

CIRCULATION AUTOUR DES ÉCOLES

À l’occasion de la rentrée scolaire, et pendant une période test jusqu’aux prochaines vacances, certaines zones ont été aménagées autour des écoles pour fluidifier la circulation et empêcher le stationnement dangereux dans certains cas. La municipalité a étudié quelques pistes pour parfaire ce travail. Elles seront présentées lors d’une prochaine réunion avec les enseignants, les personnels des écoles, les riverains, les élus et les représentants des parents d’élèves. La rue des écoles reste interdite à la circulation durant les heures d’entrées et de sorties des classes. Le stationnement se fait sur les places réservées à cet effet ; nous demandons aux parents d’élèves déposant leurs enfants à l’école élémentaire de circuler une fois l’enfant en zone sécurisée afin de garder un trafic fluide. Enfin, nous encourageons les familles à « monter » à l’école, dans la mesure du possible, en utilisant des déplacements doux : marche à pied, bicyclette…

 

 
09/2020

LA VITESSE

Il ne se passe pas un jour sans que la mairie soit destinataire d’un message, d’un courrier, d’un appel d’administrés se plaignant de la vitesse excessive dans leur quartier. Malgré l’attention de la municipalité sur ce problème, il faut constater que beaucoup d’incivilités sont commises par les automobilistes, Teyrannais ou non, qui empruntent nos artères. Ces comportements génèrent de l’insécurité. La réduction de la vitesse dans la cité est un problème majeur qui nous concerne tous. La pose d’éléments ralentisseurs ne résout pas forcément tous les problèmes, le comportement du conducteur est sans aucun doute l’élément primordial qui permettrait d’apaiser usagers (piétons, cyclistes …) et riverains. Il s’agit ni plus ni moins que civisme et respect de la règlementation routière… De son côté, la municipalité s’efforce de prendre, en relation avec les concitoyens concernés, les mesures adaptées sur les artères qui posent les plus gros problèmes. Des réflexions sont engagées et nous vous tiendrons informés des décisions prises. Pourquoi diminuer sa vitesse ? Selon l’OCDE (« La gestion de la vitesse », 2007), « une diminution de 5 % de la vitesse moyenne entraîne approximativement une baisse de 10 % du nombre d’accidents corporels et de 20 % du nombre d’accidents mortels ». De plus, « le risque pour un piéton d’être tué lors d’une collision est de 80 % à une vitesse d’impact de 50 km/h, et de 10 % à une vitesse d’impact de 30 km/h ».

 

LE STATIONNEMENT 

De la même manière, on constate dans notre commune des problèmes de stationnements non adaptés qui génèrent de l’insécurité. Ainsi, dans nombre de quartiers, les voitures, deux-roues, camping-cars, camionnettes ou assimilés stationnent sur les trottoirs ou pistes cyclables obligeant alors les piétons (et parfois les cyclistes) à passer sur la chaussée pour pouvoir poursuivre leur parcours. Certes, le stationnement est parfois difficile dans quelques quartiers et nous nous efforçons de solutionner les problèmes qui se posent mais là encore… un peu de civisme et de bon sens pourraient résoudre bon nombre de problèmes. Merci d’utiliser les places marquées pour le stationnement, merci de respecter la signalisation, merci de ne pas obstruer les trottoirs et les pistes cyclables afin de permettre aux piétons de circuler sans danger, merci de respecter le stationnement « minute », merci de respecter les places réservées aux personnes à mobilité réduite, merci de ne pas stationner sur les passages ou zones protégés, merci d’éteindre votre moteur lorsque vous êtes garé et en attente dans votre véhicule …

RAPPEL : Vous êtes témoin ou victime, prévenez le plus tôt possible : - la police municipale par téléphone au 06 68 21 82 13 ou par mail à pm@ville-teyran.fr - la gendarmerie (brigade de Clapiers/Jacou) au 04 99 63 68 50 aux heures d’ouverture ou le 17


07/2020

OPÉRATION TRANQUILLITÉ VACANCES 

La période des congés arrive et, avec elle,  pour beaucoup d’entre nous, des départs qui  vont nous éloigner momentanément de notre  domicile.  La Mairie, avec l’aide de la Police Municipale  et le partenariat de la gendarmerie de Jacou,  poursuit l’opération « tranquillité-vacances » qui  est gratuite et utilisable par tous les Teyrannais.  Le principe est simple : une à deux fois dans  la journée, le jour et/ou la nuit, les policiers  municipaux de garde rentrent chez vous  (uniquement dans le jardin, jamais dans  l’habitation), font le tour de votre maison et  vérifient que tout est normal (portes, volets, objets  déplacés…). Notez que les rondes ne se font  jamais aux mêmes heures afin de décourager  les éventuels cambrioleurs en repérage.  Pour en bénéficier, rien de plus simple ! Rendezvous  au poste de police pour remplir une fiche  de renseignements et laisser vos clés de portail.  Jusqu’à présent, depuis que ce dispositif existe,  aucune villa sous surveillance n’a fait l’objet d’un  cambriolage…  Alors, n’hésitez pas, et cet été, passez la porte du  poste de police (Place du Ballon).  Informations et formulaire à télécharger sur le  site internet de la ville à l’adresse suivante :  http://www.ville-teyran.fr/operation-tranquillitevacances 

NUISANCES SONORES 

Avec les beau jours qui arrivent, nous passons plus de  temps dehors et, inévitablement, cela peut générer des  nuisances sonores qui peuvent devenir extrêmement  gênantes pour le voisinage.  L’article R.1334-31 du Code de la santé publique est très  clair : « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa  répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité  du voisinage…. dans un lieu public ou privé, qu’une  personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par  l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a  la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité. »  (voir article JT juin 2020)  Les bruits de comportement sont tous les bruits provoqués  de jour comme de nuit par un individu, par une chose  (bricolage, musique, pompe à chaleur, pétard…) ou par  un animal.  Lorsque ces bruits sont commis la nuit il s’agit de tapage  nocturne. Il y a tapage nocturne lorsque l’auteur du  tapage a conscience du trouble qu’il engendre et qu’il  ne prend pas les mesures nécessaires pour remédier au  tapage. L’infraction pour tapage nocturne existe même  lorsque ce bruit n’est pas répétitif, ni intensif, ni qu’il dure  dans le temps (amende forfaitaire de 135€ après constat  sur place d’un agent dépositaire de l’autorité publique).  Nous demandons à chacun d’être attentif à respecter ces  préconisations pour la tranquillité des uns et des autres.  Pour plus de précisions, consulter le site suivant :  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F612  


06/2020
COUP DE CHAPEAU À LA RÉSERVE COMMUNALE
Les Teyrannais étaient nombreux, après trois semaines de confinement, à demander l’ouverture de la déchetterie notamment pour y déposer les déchets verts qui s’entassaient dans les jardins en ce début de printemps. Jusqu’à mi-avril, le préfet, suivant les directives nationales, s’y opposait, jugeant non-essentiels les déplacements pour ces dépôts. Puis devant l’insistance des collectivités locales, il a donné son accord. La mairie de Teyran, comme beaucoup d’autres communes, a demandé à la communauté de communes l’ouverture de la déchetterie. Malheureusement, faute de personnel, cela n’a pas été possible. Nous avons pris alors l’initiative d’ouvrir un terrain communal pour que nos concitoyens puissent y laisser leurs déchets de jardin sachant que nous pouvions compter sur un aide ponctuelle de la communauté de communes pour broyer une fois par semaine afin de réduire le volume. Restait le problème du personnel : il fallait une organisation rigoureuse et une présence sûre pour que ce service ne vire pas à l’anarchie. Impossible d’immobiliser les policiers à cette tâche six heures par jour, difficile aussi de demander aux agents des services techniques très pris et travaillant en équipes restreintes.
Nous avons alors sollicité les bénévoles de la réserve communale qui ont répondu immédiatement présents. Ils ont fait plus qu’assurer une présence, sécurisant les accès, canalisant les véhicules, aidant les personnes en difficultés, faisant parfois un peu la police pour une bonne fluidité de la circulation. Beaucoup de remerciements de la part des usagers. Nous leur sommes très reconnaissants, c’est grâce à eux si ce service a aussi bien fonctionné. Un immense merci !
Pour rappel, pendant ces deux semaines, ce sont 115 véhicules par jour, en moyenne, qui ont profité de ce service.

RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION SUR LES BRUITS DOMESTIQUES
Plusieurs appels de personnes se plaignant de bruits de bricolage, de tondeuse ou autres appareils, nous sont parvenus dernièrement. Un rappel s’impose, les bruits domestiques sont autorisés :
- Du lundi au vendredi de 9h à midi et de 13h30 à 19h30
- Le samedi de 9h à midi et de 15h à 19h
- Les dimanches et jours fériés : de 10h à midi
Source : Conseil national du bruit.

Merci à tous de respecter ces horaires.
 
RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION : CIRCULATION SUR LES CHEMINS COMMUNAUX
Les pistes forestières et chemins communaux sont interdits à tous types de véhicules à moteur, seuls les ayant-droits (propriétaires agricoles, sapeursforestiers, personnel de l’ONF...) peuvent déroger à cette règle. Les propriétaires de motos tout-terrain, quads et 4x4 sont priés de se rendre dans les communes autorisant ces pratiques.
 

 
05/2020
CONFINEMENT : RESPECTONS LES RÈGLES
Si les Teyrannais respectent dans l’ensemble les règles imposées par le décret ministériel du 23 mars sur le confinement, les patrouilles de police et des membres de la réserve communale sont malheureusement confrontées trop souvent à des comportements inciviques. Ainsi, pour certains, enfreindre les règles est devenu un sport national. C’est pourquoi les policiers qui sont restés pendant 15 jours dans la pédagogie et l’explication face aux contrevenants, ont désormais comme consigne de ne plus hésiter à verbaliser quand les personnes contrôlées sont dans le déni, l’incivisme ou parfois la provocation. Les premières amendes (135 €) ont été infligées début avril et la tolérance face à certains faits n’est plus de mise. Lundi 6 avril, le ministre de l’intérieur a lancé unappel aux préfets et aux maires afin de prendre « les mesures qui s’imposent pour assurer un respect strict du confinement ». En d’autres termes, les préfets et les maires sont encouragés à durcir par des arrêtés, les dispositions du décret du 23 mars.
Rappel de plusieurs dispositions importantes sur les sorties autorisées :
• se rendre à son travail si le télétravail est impossible
• faire des achats de première nécessité
• soins médicaux, consultations ne pouvant être ni différés ni assurés à distance
• déplacements pour motif familial impérieux
• déplacements de moins d’une heure à moins d’un km du domicile pour la promenade ou une activité physique individuelle.

À Teyran, l’arrêté municipal du 31 mars précise pour ce dernier point que seuls les déplacements à pied sont autorisés. De plus, tous les équipements publics communaux sont interdits (stade, city-stade, aires de jeux...).

RESPECT DES ZONES AGRICOLES
Il est nécessaire de rappeler que la traversée des terres agricoles cultivées (champs, vignes, jardins…) nécessite le respect du travail des agriculteurs. Merci de ne pas traverser ni piétiner les cultures en cours, de respecter les enclos accueillant des animaux. Ces activités agricoles sur notre territoire apportent un revenu à nos agriculteurs, nous ne devons pas l’oublier.
 

04/2020
CORONAVIRUS : UN CONFINEMENT INDISPENSABLE
Le confinement, pendant cette période de crise sanitaire, est la seule solution pour freiner la propagation du virus. Vous devez zester chez vous et ne sortir que pour les raisons essentielles. À l’heure où ces lignes sont écrites, c’est l’article 1er du décret du 16 mars 2020 qui régit ces dispositions. En respectant ces consignes, vous éviterez de contaminer vos proches et serez vous-mêmes à l’abri de la contamination, ce qui évitera un afflux vers les établissements de santé. La police patrouille constamment dans nos rues et nos chemins pour faire respecter ce confinement, elle est aidée ponctuellement par le véhicule CCFF qui circule sur les pistes forestières. Mais trop de gens prennent ces dispositifs à la légère.
Suite au constat d’incivisme de certaines personnes confondant confinement et détente, nous avons été obligés de prendre un
arrêté restreignant la circulation des personnes. Cet arrêté a pris effet le 21 mars. Merci à tous d’en prendre connaissance et de le suivre à la lettre.
En résumé, cet arrêté stipule que :
- Les autorisations de sortie permises pour l’activité physique en plein air sont limitées à 1km du domicile et ne peuvent se faire qu’à pied.
- Une distance de 15 m est imposée entre toutes personnes, y compris d’un même foyer, exception des personnes de moins de 12 ans, plus de 75 ans ou présentant des problèmes de santé avérés.
- Aucun moment partagé n’est autorisé entre personnes sur les espaces publics, rues, chemins, forêts et garrigues communales. Seuls les saluts brefs à distance sont tolérés.
À la date de parution de cet article, au vu de l’actualité en permanente évolution, certaines modalités ci-dessus ont pu se durcir.
 

 
03/2020
UN NOUVEAU POLICIER DÈS LE PRINTEMPS
Anticipant le départ en retraite du chef Pascal Sauvaire, remplacé par Christophe DEMARCY (voir article du journal de Teyran du mois de novembre 2019), nous avons lancé, dès l’été 2019, un appel à candidature pour un poste de policier. Après avoir sélectionné six dossiers et avoir fait passer trois entretiens, nous avons recruté Arnaud ROUQUETTE.
Arnaud ROUQUETTE est actuellement gendarme à la brigade de Jacou-Clapiers. Nous le connaissons bien au vu des bonnes relations que nous entretenons avec la gendarmerie. Il était auparavant affecté au Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (P.S.I.G.), une unité dont la vocation prioritaire est la lutte contre la délinquance de voie publique. Plus récemment, il était rattaché au PSIG « sabre », spécialisé dans la lutte contre la menace terroriste.
C’est un sportif accompli notamment dans les compétitions de longue distance de type « ironman » (natation + cyclisme + marathon). Il a été également rugbyman de haut niveau dans les équipes militaires.
Enfin, Arnaud est formateur en armement.
C’est avec grand plaisir que nous accueillons ce nouveau policier qui désirait pour la suite de sa carrière plus de proximité avec la population.
 


02/2020
PRÉVENTION DES CAMBRIOLAGES
Voici un bref résumé des conseils prodigués par la gendarmerie lors de la réunion publique de décembre dernier :
- Protégez les accès de votre domicile : portillon, portes, fenêtres... à l’aide de grilles, de systèmes d’alarme, de fermetures agréées. Fermez vos portes et fenêtres en votre absence pour retarder les tentatives.
- Soyez prévoyants : photographiez vos objets de valeur, gardez vos factures, notez les numéros de série du matériel important. n - Soyez vigilants :
•Changez les serrures si vous venez d’aménager ou si vous avez perdu un trousseau de clés.
•Assurez-vous de l’identité des personnes que vous faites rentrer chez vous ; en cas de doute, même si la carte professionnelle (toujours à exiger) est présentée, vérifiez auprès de la société ou de l’organisme.
•Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile.
•Placez en lieu sûr bijoux, sacs à main, clés de voiture...
•Si vous possédez un coffre-fort, il ne doit pas être visible
 
- Pas d’imprudence :
•Ni nom ni adresse sur les trousseaux de clés
•Pas de clés sous le paillasson, un pot de fleur ou dans la boîte aux lettres, laissez-les plutôt à quelqu’un de confiance.
•Ne laissez ni outils ni échelle dans le jardin.
 
-  Avant de partir en vacances :
•Informez votre entourage (amis, voisins, famille)
•Faites suivre votre courrier ou faites-le relever par une personne de confiance.
•Créez l’illusion d’une présence à l’aide d’un programmateur-lumière.
•Adhérez à l’opération tranquillité-vacances (gratuite, voir modalités au bureau de la police municipale).
 

01/2020
ACTUALITÉS
Plusieurs arrêtés ont été pris ou vont être pris prochainement :
1) La vente aux mineurs et la consommation de protoxyde d’azote (gaz utilisé dans les bonbonnes de crème chantilly par exemple) est interdite.
2) L’obligation pour les démarcheurs à domicile de se déclarer 15 jours à l’avance en mairie. Chaque Teyrannais pourra ainsi, sur un simple coup de téléphone au bureau de police, savoir si telle ou telle vente à domicile est autorisée. N’hésitez pas à appeler ce même numéro si le vendeur vous importune ou si vous constatez un comportement suspect.
3) Les délais de conservation des objets trouvés selon leur nature.

RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION SUR LES CHIENS
Une attaque d’un chien type « pitbull » a eu lieu en limite de commune, près du LIEN, mardi 3 décembre dernier. Les séquelles auraient pu être très graves : le coureur agressé s’en tire avec deux morceaux de chair arrachée au niveau de la cuisse, une dizaine de points de suture et surtout une très grosse frayeur. On n’ose imaginer les conséquences de l’attaque si la morsure avait atteint l’artère fémorale ou si la victime avait été un enfant. L’animal est tout simplement passé par le portail de l’enclos resté ouvert.
Voici donc 2 extraits de l’arrêté du 22 mars 2010 sur la divagation des chiens, l’arrêté complet étant disponible sur simple demande à la mairie :
Article 3 : « Tout chien circulant sur la voie publique doit être constamment tenu en laisse, c’est-à-dire relié physiquement à la personne qui en a la garde. »
Article 7 : « Tous les chiens de 1ère (chiens d’attaque) ou de 2ème (chiens de défense) catégorie, prévue par la loi, ne peuvent être détenus par certaines personnes (mineurs, majeurs sous tutelle, personnes condamnées à certaines peines ou s’étant fait retirer la garde d’un chien par décision de justice). L’obtention d’un permis de détention d’un chien relevant d’une de ces deux catégories est obligatoire. Ils doivent, pour circuler sur la voie publique, être tenus en laisse et muselés. »
 

12/2019
RÉUNION PUBLIQUE : PRÉVENTION DES CAMBRIOLAGES 

Mercredi 11 décembre à 18 h à la salle du Peyrou

En cette période de fêtes malheureusement sensible aux actes de malveillance, la gendarmerie de Clapiers et la mairie de Teyran organisent une réunion publique pour informer la population sur la conduite à tenir et les gestes essentiels pour prévenir les cambriolages. Il y a un an, les villages de la couronne montpelliéraine connaissaient une vague de cambriolages sans précédent. La mairie et la commission sécurité ont alors décidé d’accélérer le déploiement des caméras prévu initialement sur deux ans. Ce déploiement arrive à son terme et la commune de Teyran se voit dotée maintenant de caméras supplémentaires, quadrillant beaucoup mieux son territoire. Pour rappel : aucune caméra ne filme dans les endroits privés, seuls les lieux publics sont concernés ; chaque emplacement est déclaré en préfecture et a obtenu l’accord des autorités.

 

11/2019

AU REVOIR, PASCAL
Notre chef de la police municipale, Pascal Sauvaire part à la retraite après quatre années passées au service des Teyrannais. Pascal est arrivé suite à la volonté du maire et de son équipe municipale d’augmenter le nombre de policiers sur la commune, jugeant qu’il fallait au minimum un policier par tranche de 1000 habitants. Sa carrière fut très riche, avec en point d’orgue, pendant ses années au GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale), la garde rapprochée des présidents de la République. On peut dire que Pascal a côtoyé tous les grands de ce monde, de la reine d’Angleterre au pape Jean-Paul II. Grand amateur de sport-nature et de sports de combat, il continue d’entraîner les forces de gendarmerie. Il a su faire preuve pendant ces quatre ans d’un grand professionnalisme, de rigueur dans son métier tout en ayant un contact privilégié avec la population qui a su apprécier sa valeur et ses qualités humaines. Nous avons décidé de nommer Christophe Demarcy, actuellement adjoint de Pascal, chef de la police. Il prendra ses fonctions dès le 1er janvier. D’ici là, un autre policier sera embauché. Alors, au revoir Pascal, nous te souhaitons une bonne retraite et te remercions pour tout ce que tu as apporté à la commune.

INCIDENT SUR LA COMMUNE
Entre le mercredi 9 et le jeudi 10 octobre, un acte de vandalisme a été constaté sur notre commune : le berger dont les moutons sont installés sur les garrigues de Teyran, plus particulièrement dans la partie entre Saint-André et la carrière, a constaté que les clôtures de ses parcs avaient été cisaillées sur plusieurs kilomètres. Le préjudice est important. Le travail pour changer ces clôtures est colossal et prendra du temps. Le berger rappelle qu’en période de chasse, l’électricité est coupée et que toutes les barrières d’accès sont ouvertes. Hors période de chasse, des passages sont aménagés pour les promeneurs afin de pouvoir traverser les parcs à moutons. Une plainte a été déposée à la gendarmerie qui enquête sur ces faits. Toute personne ayant été témoin de comportement suspect pendant cette période et dans ces lieux, est priée de se faire connaître auprès de la gendarmerie de Jacou-Clapiers.

 

10/2019

NOUVEAUX AMÉNAGEMENTS RUE DES JONQUIÈRES
Nous avons procédé cet été à la création de ralentisseurs de type « coussins berlinois » rue des Jonquières. En effet, les aménagements de 2016 destinés à ralentir les automobilistes (rétrécissement de chaussée et mise en place d’un sens alterné) n’ont pas suffi et nous avons constaté de plus en plus fréquemment des conduites dangereuses allant bien au-delà des 30 km/h réglementaires dans cette zone. Il est regrettable d’en venir à ce type de solutions mais certains conducteurs ont besoin de moyens très coercitifs pour respecter la réglementation.

 

09/2019

CCFF : DES FEMMES ET DES HOMMES ENGAGÉS
Durant l’été, les bénévoles du comité communal des feux de forêt ont arpenté nos espaces naturels, tous les samedis, dimanches et jours fériés. Cette année a été particulièrement anxiogène pour les acteurs qui luttent contre les incendies ou qui travaillent à leur prévention. Entre canicule, sécheresse et actes imprudents, la surveillance était particulièrement active.
Ainsi, les bénévoles ont pu signaler deux départs de feu, à quelques jours d’intervalle, sur la commune d’Assas en juillet. Prévenus à temps, les pompiers ont rapidement engagé les moyens nécessaires : trois casernes sollicitées, des canadairs et des avions plus légers. Ces départs étaient accidentels : des étincelles provoquées par un engin agricole.
Rappelons que les pistes forestières de notre commune sont interdites à tous les véhicules à moteur ; en effet, la chaleur d’un pot d’échappement suffit à provoquer un feu.

ACTES DE VANDALISME
Enfin, des comportements irresponsables ont eu pour résultat la destruction de barrières. Ces photos montrent l’acharnement de certains à vouloir détruire les installations communales destinées à la protection de nos forêts.

 


07/2019

PROMENER SON CHIEN EN TOUTE SÉCURITÉ
• En dehors des chiens de catégories 1 et 2 qui ont une réglementation spécifique, promener son chien implique des droits et des devoirs.
• Si la laisse n’est obligatoire qu’en cas d’arrêté du maire, ce qui est le cas à Teyran, il est toutefois plus que conseillé, dans les communes n’ayant pas pris cet arrêté, de tenir son chien en laisse dès lors que vous le sortez en agglomération. Pensez également à prendre un sac pour ramasser les éventuelles déjections de votre animal.
• En forêt, la laisse est obligatoire sur tout le territoire national, en dehors des allées forestières du 15 avril au 1er juillet, période à laquelle la faune sauvage est la plus vulnérable en raison des mise-bas.
• En dehors de cette période, le chien non tenu en laisse doit toujours être à portée de voix de son maître qui doit le rappeler s’il croise des promeneurs ou des animaux sauvages. Le chien doit immédiatement répondre à l’appel de son maître (« au pied ») et ne repartir que quand celui-ci le lui autorise.
• Les propriétaires de chien doivent comprendre que certaines personnes n’aiment pas être dérangées dans leur promenade et, même si les intentions de l’animal sont pacifiques, il y a des gens qui ont peur naturellement dès qu’un chien s’approche d’eux. Plusieurs cas nous ont été relatés ; ces incidents pourraient être évités avec juste un peu plus de discipline.

 


06/2019
PRÉCISIONS SUR LES CONTAINERS
L’examen du contenu des containers à ordures situés aux salles du Peyrou et à la salle des Fêtes nous contraint à rappeler certaines règles de bon sens. Ces poubelles sont exclusivement destinées aux utilisateurs des salles (location pour événements, associations, manifestations diverses). En aucun cas, elles ne peuvent être utilisées par les particuliers pour leurs propres déchets, quels qu’ils soient. Petit florilège des trouvailles récentes : tontes de gazon, branchages, gravats, pots de fleurs ou de plantes, métal, objets usagés en plastique, cartons... Nous rappelons que la déchetterie est ouverte sept demi-journées par semaine et que ces comportements ne sont pas acceptables.  

 


05/2019
DON DE MATÉRIEL
Samedi 6 juillet, se tenait l’assemblée générale de l’association départementale des Comités Communaux des Feux de Forêt (l’ADCCFF). Les différents acteurs présents – maires,  représentant de la préfecture, de la métropole, de la communauté de communes du grand pic saint Loup, responsable du SDIS 34 – ont souligné l’importance du rôle des CCFF pour notre département et les ont assurés de leur soutien moral et financier dans la lutte contre les feux de forêts.
Souvent, les CCFF sont associés aux Réserves Communales de Sécurité Civile (RCSC) qui sont déployées en cas d’événement climatique majeur. Leurs bénévoles viennent en appui des forces de secours officielles.
Grâce à une opération de mécénat initiée par un bénévole, l’ADCCFF 34 a reçu un lot important de matériel qu’elle a aussitôt redistribué aux communes. Teyran a reçu une pompe vide-caves et un puissant aspirateur à eau. Nous remercions chaleureusement l’ADCCFF pour ce don.
Rappelons que tous les membres des CCFF et des RSCS sont bénévoles ; aucune compétence particulière n’est exigée ; des formations sont proposées chaque année (premiers secours, topographie...).
Renseignements en mairie.


04/2019
AMÉNAGEMENTS DE CIRCULATION
Plusieurs aménagements sont prévus pour cette année afn de sécuriser certaines portions de voirie. Rappelons que presque aucun aménagement ne serait nécessaire si tous les utilisateurs de la route, piétons, cyclistes ou automobilistes respectaient les règles en vigueur.
Vus avec le responsable route du département (secteur Pic Saint-Loup) :
• Pose de panneaux signalant la présence fréquente d’animaux sauvages (sangliers) ou domestiques (chevaux) sur la partie de la route de Vendargues entre la sortie du village et le hameau de Combe Douce.
• Remplacement du panneau « limitation à 70 » dans le hameau de Combe Douce.
• Étude d’un passage-piéton supplémentaire sur le CD21, au niveau du bassin de rétention.

Aménagements prévus dans le village :
• Pose de ralentisseurs de type « coussins berlinois » et changement du sens de priorité au sens alterné rue des Jonquières.
Les aménagements réalisés il y a deux ans semblaient suffsants mais de trop nombreux automobilistes n’en tiennent pas compte et continuent à avoir une conduite accidentogène.
• Interdiction de s’arrêter pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes dans l’ancienne route de Montpellier.
• Interdiction de tourner à gauche dans la rue trois Teyran en venant du Plan d’Aïlas pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes. En effet, les services techniques ont été trop souvent contraints de réparer la bordure avec la balisette, le passage des poids lourds à cet endroit étant trop serré.

03/2019
STATISTIQUES DE LA DÉLINQUANCE POUR 2018
Lors de notre réunion annuelle à la gendarmerie de Clapiers, le capitaine Charvy nous a donné les statistiques annuelles de la délinquance pour les villages du secteur. Pour Teyran, voici les principaux chiffres à retenir : 
• 6 atteintes volontaires à l’intégrité physique contre 8 en 2016 et 10 en 2017.
• 50 atteintes aux biens ont été recensées contre 89 en 2016 et 51 en 2017, on peut parler de stabilité car rappelons-nous le nombre élevé de vols dans les voitures lors du semi-marathon de Teyran en 2016.
• Parmi ces atteintes aux biens, on dénombre 12 cambriolages contre 26 en 2016 et 16 en 2017.

PRÉVENIR LES CAMBRIOLAGES
Comme nous le disions dans le journal de Teyran de janvier, tous les villages autour de Montpellier connaissent une recrudescence très importante de cambriolages. Teyran, depuis fn décembre, est confronté à ce fléau. Plusieurs cambriolages par semaine depuis deux mois nous ont obligés
à prendre des dispositions pour enrayer cette spirale infernale.
Ainsi, nous avons demandé à la gendarmerie de contacter les volontaires de la participation citoyenne afn de renforcer leur surveillance ; nous avons également recentré les rondes de la police municipale sur les horaires pendant lesquels ces cambriolages ont lieu majoritairement. Enfn, nousallons renforcer considérablement nos moyens de vidéo-surveillance sur la commune par des investissements conséquents en 2019. Les enquêteurs de la gendarmerie ne peuvent pas encore dire s’il s’agit de bandes organisées ou d’actions ponctuelles et isolées. Toujours est-il
que vous pouvez agir en signalant tout véhicule ou toute attitude suspecte (démarchages, repérages...). N’hésitez pas non plus à demander  des personnes de confance (amis, famille ou voisins) de veiller sur votre maison pendant vos absences. Pensez aussi à vous inscrire à l’opération
« tranquillité vacances » auprès de la police municipale lors de vos départs en vacances. Votre habitation sera contrôlée par nos policiers une à deux fois par jour. Enfn, n’oubliez pas que parmi les tentatives de cambriolages recensées à Teyran, les villas ayant une alarme, n’ont
subi, dans la majorité des cas, que les dégâts inhérents à l’intrusion (fenêtre cassée, menuiserie endommagée), la sirène a fait fuir les voleurs avant qu’ils n’aient eu le temps de visiter les lieux.

02/2019
CAMBRIOLAGES
Dans toutes les communes de la périphérie de Montpellier, on remarque depuis un mois et demi une recrudescence de cambriolages. Teyran n’échappe malheureusement pas à ce fléau. Soyez donc très vigilants, surtout entre 16h et 18h30. Si vous remarquez des agissements suspects, prévenez immédiatement la police ou la gendarmerie.
TROTTOIR PAS CROTTOIR
Comme chacun peut le constater, des propriétaires de chiens laissent encore leur animal faire ses besoins sur la voie publique. Chaque propriétaire est responsable de son animal et laisser une déjection sur la voie publique est passible d’une amende de 35 euros. Rappelons que ce comportement
égoïste et non conforme à la loi crée un problème d’hygiène pour les autres usagers.

DÉPÔT D’ORDURES SAUVAGE
Autre incivilité constatée : les dépôts d’ordures et d’encombrants près des conteneurs de la salle du Peyrou. La photo ci-dessous parle d’elle-même. Certains n’ont aucun scrupule ; rappelons que notre déchetterie est ouverte sept demi-journées par semaine.
01/2019
LIMITATION DE VITESSE
Nous informons les riverains de la rue Trois Teyran et de la rue de Malrives qu’à partir du 1er janvier, la vitesse sera ramenée à 40 km/h pour ces deux rues. En effet, elles forment deux longues lignes droites et certains automobilistes, riverains ou non, ont tendance à accélérer. La vue du panneau
de limitation devrait, nous l’espérons, les inciter à ralentir.

05/2019
DON DE MATÉRIEL
Samedi 6 juillet, se tenait l’assemblée générale de l’association départementale des Comités Communaux des Feux de Forêt (l’ADCCFF). Les différents acteurs présents – maires, représentant de la préfecture, de la métropole, de la communauté de communes du grand pic saint Loup, responsable
du SDIS 34 – ont souligné l’importance du rôle des CCFF pour notre département et les ont assurés de leur soutien moral et fnancier dans la lutte contre les feux de forêts. Souvent, les CCFF sont associés aux Réserves Communales de Sécurité Civile (RCSC) qui sont déployées en cas d’événement climatique majeur.
Leurs bénévoles viennent en appui des forces de secours offcielles.
Grâce à une opération de mécénat initiée par un bénévole, l’ADCCFF 34 a reçu un lot important de matériel qu’elle a aussitôt redistribué aux communes. Teyran a reçu une pompe vide-caves et un puissant aspirateur à eau. Nous remercions chaleureusement l’ADCCFF pour ce don. Rappelons que tous les membres des CCFF et des RSCS sont bénévoles ; aucune compétence particulière n’est exigée ; des formations sont proposées chaque année (premiers secours, topographie...).
Renseignements en mairie.
 
 

07/2020