Le moustique tigre | Ville de Teyran - Site officiel

Le moustique tigre

Arrêté préfectoral en téléchargement

L'Aedes Albopictus (le moustique tigre) est depuis une période relativement ressente (2011) une espèce qui a colonisé de nouveau territoire dont celui de notre commune de Teyran. 

Le moustique tigre - Aedes albopictus

Bien que d’autres espèces soient présentes, il semble que celle-ci occasionne le plus de nuisances. Sa présence est officiellement déjà constatée en 2013 et la municipalité lança alors les premières modalités de lutte en contactant l'EID (Entente Interdépartementale pour la démoustication du littoral). Une enquête est menée après délibération du CM en automne 2013. La procédure veut alors que le rapport de cette enquête n'étant disponible que courant 2014, une commission décidera lors d'une session en automne 2014 d’inclure Teyran dans le plan d’action de EID.

Conscient de l'urgence, dès la prise de fonction de la nouvelle équipe municipale, et sans attendre les nouvelles dispositions, nous avons recontacté l'EID pour nous assurer de leur collaboration dès cette année. Bien que nous ne soyons pas encore dans leur zone d'action officielle, l'EID nous assiste pour la mise en
place d'une lutte efficace dès ce printemps. Début Mai des agents de l'EID sont venus faire des prélèvements sur différents sites de la commune et la présence du moustique tigre, essentiellement au stade larvaire fut recontactée. Par chance, un déficit de pluviométrie et des températures modérées pour la saison ont ralenti le cycle de développement des larves, limitant pour l'instant le nombre de moustiques adultes. Pourtant ces larves observées donneront automatiquement lieu à une augmentation de la population de moustiques si nous n’agissons pas tous ensemble.

L'Aedes Albopictus est un moustique particulier. Il peut se reproduire dans une infime quantité d'eau. Pour cette raison, il se développe essentiellement dans des zones urbanisées et profite des conditions que nous lui offrons. Nous en sommes les vecteurs. Son rayon d'action et donc de nuisance se limite à environ 150 m. Si vous constatez sa présence il y a de forte chance que des gîtes larvaires se trouvent dans votre environnement proche ou celui de votre voisinage. 

Lutte anti-vectorielle :
Le meilleur insecticide qui soit est notre vigilance à tous, à ne pas créer les conditions de sa reproduction. Il est essentiel que chaque administré(e) fasse la chasse à la moindre retenue d'eau stagnante: coupelle, pneus, gouttière encombrée, abreuvoirs... Il existe des biocides (BTi) qui permettent de traiter les récupérations d'eau de pluie ou autre réservoir plus importants, et leur usage devient indispensable en période estivale. Soyons tous citoyens et acteurs de cette lutte. Bien entendu les spécialistes de l'EID seront toujours présents pour nous informer et nous suivre.
(Numéro Indigo 0825 399 110, www.eid-med.org .)

La municipalité se tient à votre disposition et mènera des campagnes d’information régulières.



Les manières concrètes pour s'en prévenir


En savoir plus