Services techniques | Ville de Teyran - Site officiel
Accueil > Infos commissions > Services techniques

Services techniques

 
Philippe SECONDY
Adjoint aux services techniques




Membres :
Patrick ROCHER, Maurice OUAZANA, Édouard DE COLLE, Odile VELAY, Laurent BILLY, Guy GLEIZES


Compte-rendu de réunion de commission :

Compte-rendu du 15 mai 2014
- Compte-rendu du 17 septembre 2014


 

01/2020
LA RÉNOVATION DES TROTTOIRS : UNE PRIORITÉ
Depuis la fin du mois de novembre, la campagne annuelle de travaux de voirie a débuté. Cette année, les travaux portent principalement sur des trottoirs en mauvais état ou qui n’avaient jamais été goudronnés (impasse du Square, rue du Ventoux…). Parmi ces chantiers, un nous semblait particulièrement important : la réfection du trottoir situé en haut de l’avenue de Castries. Il s’agit d’un axe névralgique, pour aller vers les écoles, le centre du village, le stade et la salle multi-activités. L’imposant trottoir situé en haut de cette voie sera beaucoup plus praticable. Il permettra aux familles qui passent avec des poussettes et aux enfants qui se rendent aux écoles de bénéficier d’un espace lisse et sécurisé. Les habitants de l’impasse de la Tramontane auront une meilleure visibilité pour sortir de leur voie. Au fil du temps, d’autres secteurs de la commune seront également rénovés.

 


11/2019
LES PREMIERS AMÉNAGEMENTS SUR LE SITE DE CAMP DE LIOUSE
Les services techniques ont aménagé les espaces situés entre le city-stade, le boulodrome et les salles de Camp de Liouse. Ils ont notamment construit des toilettes publiques très utiles pour toutes les manifestations extérieures organisées sur le site ainsi que pour les utilisateurs réguliers des installations sportives, les joueurs de pétanques, les promeneurs… Afin d’embellir cet endroit important pour la commune, les agents ont aussi réalisé des massifs fleuris et des plantations d’arbustes le long du sentier piétonnier, appelé également « cheminement doux », avec des passages spécifiques entre le parking de la salle et le boulodrome. À cet endroit, une haie d’espèces variées permettra de compléter la végétalisation. Ces aménagements ont nécessité un important travail de terrassement effectué en grande partie également en interne. Ces travaux sont le point de départ d’un chantier de plus grande ampleur visant à valoriser ce complexe sportif et culturel ainsi que les environs.

 


09/2019

TRAVAUX D’ÉTÉ
Vous l’aurez sûrement remarqué, la croix de la Mission, au centre du village, a fait peau neuve. Cette croix édifiée en 1886 marquait alors l’entrée du village. Elle fait partie de notre héritage patrimonial et il était bien légitime de la rénover. C’est Jacques Diet, artisan à Teyran, qui a réussi cette tâche. Le rendu final est fidèle aux couleurs d’origine.

Autre chantier entrepris tout récemment, la rénovation de deux courts de tennis en terre battue synthétique. Ces derniers, en béton poreux, étaient devenus bien vétustes et devaient être rénovés. À la demande du club et de ses adhérents, il a été retenu de les transformer en terre battue synthétique, une technique récente procurant des conditions de jeu adaptées à tous les publics. Cette rénovation a été rendue possible grâce à l’apport de subventions diverses à hauteur de 75%, le reste étant à la charge de la commune. Les aides sont venues du département de l’Hérault, de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup, et de la fédération Française de Tennis. C’est l’entreprise ST group qui a obtenu le marché après un appel à candidatures. Les travaux ont été réalisés en deux semaines de sorte que les courts soient rendus disponibles pour le tournoi Open fin août.

 


04/2019
L’ÉCLAIRAGE LED : UN VIRAGE INCONTOURNABLE

L’éclairage public de la commune a été délégué pour une durée de 8 ans à l’entreprise Travesset (groupe CITEOS) dans le cadre d’un contrat de performances énergétiques signé en 2013. Dans le contrat, l’éclairage LED a été totalement absent. Pourtant, il est devenu incontournable aujourd’hui pour toutes les collectivités
souhaitant réaliser de véritables économies. En effet, pour un éclairage équivalent, la technologie LED permet généralement de diviser la consommation électrique par 2,5. Par ailleurs, ces lampes présentent des durées de vie de l’ordre de 10 ans quand les lampes classiques sont généralement remplacées chaque 3 à 4
ans. Consommation, maintenance, c’est donc en théorie une division par 9 de nos coûts d’éclairage public que nous pouvons espérer en investissant dans cette nouvelle technologie. Un résultat sans commune mesure avec la performance énergétique de notre contrat garantissant 20% d’économies au terme des 8 ans.
Malgré ce contexte, et dès 2014, nous avons souhaité cette reconversion. Tout d’abord en consacrant à l’achat de luminaires LED la quasi-totalité de la somme que nous devons contractuellement investir chaque année dans l’éclairage public, soit 30 000€. Mais nous avons enfn convenu, fn 2018, d’installer aussi des lampes LED dans le cadre de la maintenance du parc dont le montant contractuel est de 47 000€ annuels. Ainsi, nous disposons désormais de 175 points lumineux LED sur les 1160 que compte notre commune. Vu le contexte, c’est très encourageant. Loin d’être satisfaits, nous continuerons autant que nous
pourrons à accélérer cette mutation technologique. 
Exemple de plaquette signalant un éclairage LED

 


01/2019
UN POINT SUR LES DERNIERS CHANTIERS DE L’ANNÉE 2018
En fn d’année, notre village a vu fleurir plusieurs chantiers pour rénover notre voirie, nos trottoirs, effectuer des purges et reprendre des réseaux afn de maîtriser les eaux pluviales. Après une analyse exhaustive de la situation par les élus qui
se sont rendus dans toutes les rues de la commune, plusieurs chantiers jugés prioritaires ont été retenus :

rue des écoles : réfection de voirie et du cheminement piétonnier,
impasse de la Tramontane et rue du Jeu de mail : optimisation hydraulique de surface,
rue du Dévès : déviation du réseau des eaux pluviales,
rue du Rocher de l’Âne et du Ventoux : réfection des trottoirs,
rue des Pilles : réparation d’un caniveau à grille,
rue de l’Avenir et rue de Malrives : purges de voirie,
chemin du Petit-Bois : création d’un caniveau à grille en traversée de chaussée,
avenue d’Assas et rue de Figaret : réfections de tranchées.
La facture approche les 100 000 euros pour ces différents travaux. Ce qui constitue un effort conséquent au regard de la politique de restriction budgétaire qui touche des collectivités comme la
nôtre. D’autres rues et trottoirs mériteraient d’être rénovés. Chaque année, nous nous efforçons d’améliorer la situation en fonction de la marge de manœuvre fnancière possible. Hormis ces chantiers globaux, les agents des services
techniques sont aussi en première ligne. Ils reçoivent hebdomadairement une liste de travaux à mener pour boucher les trous dans la voirie, rénover les trottoirs, les grilles d’évacuation des eaux de pluie et les plaques d’égout. Un suivi minutieux s’avère
indispensable pour préserver notre chaussée fragilisée depuis de longues années.

10/2018

Ces derniers mois, les services techniques de la commune ont été sur plusieurs fronts. Les équipes se répartissent dans trois pôles : les espaces verts, la voirie et les interventions dans les locaux municipaux. En parallèle, les agents épaulent les associations en fournissant du matériel, en montant les tentes… Des manifestations importantes comme la féria nécessitent une mobilisation durant plusieurs jours. Le nombre élevé de manifestations dans notre commune implique un suivi quotidien.
Depuis 2014, nous avons aussi la volonté d’accentuer le travail en régie. 
Comme les autres communes, nous sommes concernés par des restrictions budgétaires drastiques. Le recours à des entreprises privées très coûteuses a été limité. Nous incitons les agents à entreprendre des chantiers qui leur permettent également d’acquérir de nouvelles connaissances. Ce fut le cas dans le domaine de la voirie avec la réalisation d’un cheminement doux dans l’impasse du Pic-Saint-Loup et lors la réfection de plusieurs chemins très abîmés dans les lieux-dits Transide et Cabrié. Le goudronnage bicouche est désormais très apprécié. Parmi les réalisations à souligner, notons que le spécialiste de la ferronnerie a aussi réalisé une magnifique tonnelle dans les jardins partagés ainsi qu’un portique pour l’atelier technique. Des installations spécifiques pour mettre en place des arrosages automatiques (rond-point du stade, place de la mairie et sur le pont neuf) peuvent être notées. Des massifs de fleurs  dans le centre du village et à l’entrée de la salle des fêtes embellissent les lieux. Quant à l’équipe bâtiment, elle a poursuivi de nombreux chantiers d’électricité notamment.
Bref, par petites touches, les agents cherchent à améliorer la vie quotidienne de la population et le cadre de vie.


03/2018

REPRISE DE LA COLLECTE DES DÉCHETS VERTS
Nous avons suspendu pendant quelques semaines la collecte en raison des abus constatés depuis plusieurs mois. Ils ont été résumés dans le numéro de décembre du Journal de Teyran. Une réflexion a été menée pour mettre en place quelques règles de bon sens afn d’éviter de nouvelles dérives.
Tous les lundis, les services techniques de la commune peuvent sur réservation retirer les déchets verts déposés devant votre habitation.

Ce service gratuit est proposé sur inscription aux personnes handicapées ou âgées de plus de 65 ans. Pour vous inscrire, joindre au coupon réponse ci-dessous les photocopies de votre carte d’identité, d’un justifcatif de domicile et, le cas échéant, de votre carte d’invalidité.
Ces documents doivent être déposés à l’accueil de la mairie, place de l’Église.

Cette inscription donne droit à 6 collectes de déchets verts par foyer à valoir pour l’année 2018.
Une fois inscrit, comment demander l’enlèvement des déchets verts ?
- En téléphonant au 04 67 16 19 16. L’agent vous indiquera la date du ramassage.
- Les végétaux devront être sortis devant votre domicile uniquement durant le week-end qui précède le lundi de la collecte prévue, soit la veille ou l’avant-veille.
- Le véhicule des services techniques ne peut pas pénétrer dans votre propriété.
- Les végétaux doivent être mis dans des sacs, des poubelles ou sous forme de fagots fcelés. Les tas en vrac sur les trottoirs ne seront pas retirés.
- Le volume d’une collecte ne doit pas dépasser 2 m
3
- En cas de non-respect de ces consignes, des sanctions allant jusqu’à la radiation seront prises.
- Il est rappelé qu’une déchetterie gratuite existe dans notre commune. Les horaires d’ouverture ont été récemment élargis. Elle est désormais ouverte toute la journée : les mercredis, vendredis, samedis. Le dimanche, elle est ouverte le matin. Pour y accéder, vous devez avoir la carte Pass’Pic délivrée en mairie.

Comme nous l’avons dit dans un article précédent,trop d’abus ont été constatés perturbant  considérablement le service (tas de végétaux permanents sur les trottoirs, inscriptions récurrentes de certaines personnes au détriment des autres…). Ce service est gratuit. Il n’est guère répandu dans les communes voisines. Pour le pérenniser, il faut que tous les bénéfciaires soient attentifs à suivre ces règles de bon sens. De son côté, la Communauté de Communes réfléchit à des solutions pour faciliter la gestion des déchets verts. Nous vous tiendrons informés.
La collecte reprendra à partir du
lundi 9 avril 2018.

 

 


02/2018
DE NOMBREUX TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA VOIERIE EFFECTUÉS EN 2017
À l’instar de bien des communes, nous avons une partie importante de notre voirie abîmée. L’ancienneté du réseau est une des premières causes. La plupart des lotissements ont été construits à la fn des années 1970 et au début des années 1980. Les pins plantés alors en nombre ont des racines qui déforment les routes.
Plus récemment, la multiplication des divisions parcellaires permise par le PLU nécessite le creusement de tranchées pour la mise en place de nouveaux réseaux qui laissent des traces sur les chaussées. Les trottoirs sont également concernés. Certains d’entre eux n’ont jamais été consolidés lors de leur création et d’autres sont très détériorés. Un inventaire exhaustif a été réalisé afn de déterminer les zones prioritaires.

Plusieurs travaux importants ont été entrepris pour rénover et chercher aussi à résoudre les problèmes d’écoulement pluvial et de stationnement.
Les principaux travaux réalisés en 2017 sont les suivants :

avenue d’Assas : création d’un pluvial et d’un trottoir,
impasse du Square : réfection des enrobés,
rue des Combes : réfection des enrobés dans sa partie haute,
rue des Coteaux : réfection du trottoir et du passage piétonnier vers la rue des Tamaris,
avenue de Montaud : aménagement d’un passage piéton goudronné à l’impasse de l’Ensoleillade,
rue des Olivettes : aménagement des trottoirs et du stationnement,
rue des Écoles : réfection du trottoir (côté école maternelle),
rue du Devès : reprise d’une grille d’évacuation des eaux et de la chaussée dans le sens descendant,
avenue de Castries : reprise du pluvial,
cour de l’école primaire : reprise du réseau des eaux usées régulièrement bouché depuis la création des écoles. 

D’autres rues mériteraient d’être rénovées dans les années à venir. Or, tous ces chantiers sont extrêmement coûteux. Dans la perspective de tels travaux, nous avions en 2016 pleinement fait jouer la concurrence entre les entreprises de travaux publics afn d’obtenir le prix le plus juste. Pour tous les chantiers effectués sur la voirie en 2017, la facture s’élève à près de 300 000 euros. Les baisses drastiques des dotations de l’État aux collectivités locales engagées depuis 2014 ont un effet désastreux pour ce type d’investissement. Bien des questions se posent afn de savoir comment préserver et rénover les 62 kilomètres de notre voirie  communale dans un tel contexte.
 

...