FINANCES

LE BUDGET D'UNE COMMUNE
Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses pour un exercice budgétaire donné (article 4 du décret du 29 décembre 1962). 

Acte de prévision : il retrace l'ensemble des recettes et dépenses prévues pour l'exercice, en investissement et en fonctionnement. 
Acte d'autorisation : une fois voté, il permet à l'organe exécutif de la collectivité d'effectuer des dépenses dans la limite des crédits ouverts et de percevoir les recettes.

Les opérations sont réparties en deux sections, la section de fonctionnement et la section d’investissement :

  • le fonctionnement regroupe les dépenses et les recettes renouvelables d’une année sur l’autre. En dépenses, il s’agit de celles nécessaires au fonctionnement des services de la collectivité et en recettes, les ressources d’origine fiscale, les dotations de fonctionnement de l’Etat et les produits d’exploitation…
  • l’investissement regroupe l’ensemble des dépenses d’investissement et leur financement. La notion d’investissement s’applique aux opérations non renouvelables à l’identique d’une année sur l’autre et qui se traduisent par une modification du patrimoine de la collectivité.

Chacune des 2 sections doit être votée en équilibre, les dépenses étant égales aux recettes.

Exercice 2021
Compte Administratif
(voté le 31 mars 2022)

 
Exercice 2022
Budget Primitif (voté le 31 mars 2022)

Le Budget Primitif, d'un montant de 8,6 M€, adopté par le Conseil Municipal, au-delà de donner à la collectivité les moyens de fonctionner et de permettre d'assurer les investissements courants, matériel, travaux…est le point de départ du projet d'extension des écoles et de la cantine qui sera réalisé sur 2 exercices.
Il faut souligner que l'équilibre du budget 2022 est réalisé sans aucun recours à l'emprunt et sans aucun recours au levier fiscal par le maintien des taux communaux.